A Bamenda, l’insécurité menace la présidentielle

0
16
A Bamenda, l’insécurité menace la présidentielle

A quelques jours de la présidentielle camerounaise, l’insécurité reste grandissante dans les régions anglophones où les séparatistes armés ne veulent pas de ce scrutin.

Le parti au pouvoir dit être la cible des séparatistes et dénonce les actes d’intimidation et les enlèvements de certains de leurs militants.

Avec cette insécurité, le Sdf, principal partie de l’opposition estime que ces élections ne seront pas crédibles, libre et transparent.

De Bamenda, le reportage de Frederic Takang.

Lire aussi

Biya rassure la CAF sur les préparatifs de la CAN

L’ONU réclame des enquêtes au Cameroun

Un couvre-feu dans les régions anglophones du Cameroun