Friday, June 22, 2018
Home Culture À Coachella, Beyoncé donne un concert aussi bluffant qu’historique

À Coachella, Beyoncé donne un concert aussi bluffant qu’historique

0
58
À Coachella, Beyoncé donne un concert aussi bluffant qu’historique

Beyoncé n’a pas manqué de le faire remarquer pendant son concert : “Merci à Coachella de faire de moi la première femme africaine-américaine en tête d’affiche du festival.” “Cela a instantanément rendu sa performance emblématique”, estime The Fader. Ce samedi 14 avril, la chanteuse donnait en effet un concert grandiose au festival californien, appuyé par des costumes clinquants, une fanfare et quelques guest-stars marquantes (son mari, le rappeur Jay-Z, et ses anciennes partenaires de son groupe, Destiny’s Child). Mais ce qui a marqué la revue musicale américaine, c’est qu’avec sa prestation engagée, Beyoncé est “entrée dans l’histoire” (un avis notamment partagé par Vox, le New York Times ou encore CNN).

Un show monumental et politique

C’est l’un des concerts les plus impressionnants que j’aie vus en vingt ans”, confesse un journaliste spécialisé du Los Angeles Times habitué aux concerts surdimensionnés de Coachella, qui fêtera justement ses 20 ans l’année prochaine. Une centaine de danseurs et de musiciens – majoritairement noirs – étaient sur scène avec la chanteuse, rendant “un vibrant hommage aux universités traditionnellement noires”, comme on appelle aux États-Unis les établissements fondés avant 1964 pour les étudiants africain-américains. Parmi ces musiciens figuraient notamment des membres de la fanfare universitaire DRUMLine, issues de ces universités.

Entre deux chansons engagées faisant référence au mouvement Black Lives Matter (Freedom ou Formation), Beyoncé a également fait diffuser l’extrait d’un discours de Malcolm X (“Qui vous a appris à vous détester ?” prononcé lors des funérailles d’un Noir américain tué par la police en 1962) et fait entendre la chanson Lilac Wine, de la chanteuse militante Nina Simone. Car c’est aussi aux femmes en général que la superstar, jamais avare de montrer son activisme féministe, a dédié son concert en interrompant l’une de ses chansons pour s’adresser à la foule : “Ne sommes-nous pas intelligentes ? Ne sommes-nous pas fortes ? N’en avons-nous pas assez ?”

Des extraits du concert de Beyoncé à Coachella sont disponibles ici.

Translate »