Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Wednesday, July 24, 2019
Home A la Une Algérie : en s’en prenant au drapeau berbère, “Gaïd Salah joue avec le...

Algérie : en s’en prenant au drapeau berbère, “Gaïd Salah joue avec le feu”

0
60
Algérie : en s’en prenant au drapeau berbère, “Gaïd Salah joue avec le feu”

Depuis la démission d’Abdelaziz Bouteflika le 2 avril, chaque propos d’Ahmed Gaïd Salah est analysé de près par la presse algérienne. Devenu l’homme fort du pays, le chef d’état-major de l’armée est devenu l’objet d’un ressentiment croissant lors des manifestations qui continuent de rassembler de centaines de milliers d’Algériens chaque vendredi et qui réclament une transition démocratique.

Mercredi 19 juin, “Ahmed Gaïd Salah a chargé les manifestants qui brandissent le drapeau berbère, les accusant de vouloir ‘infiltrer les manifestations’”, relate le HuffPost Algérie. “Les propos du chef d’état-major de l’armée vont faire couler beaucoup d’encre”, écrit le site d’information algérien, qui estime que “Gaïd Salah joue avec le feu”.

Lors de son discours à Béchar, dans l’ouest de l’Algérie, le chef de l’armée a déclaré :

L’Algérie n’a qu’un seul drapeau pour lequel sont morts des millions de martyrs. Elle n’a qu’un seul emblème qui représente sa souveraineté, son indépendance et son intégrité territoriale et populaire. […] Il a ainsi été procédé à des instructions et des ordres aux forces de sécurité pour l’application ferme et précise des lois en vigueur et de contrer tous ceux qui tenteraient à nouveau de toucher aux sentiments des Algériens dans cette question sensible.”

Comme le précise le HuffPost Algérie, “le général de corps d’armée n’a pas précisé la loi qui interdit aux Algériens de brandir un autre drapeau que l’emblème national”. S’il n’a pas explicitement décrit le drapeau mis en cause, “quasiment tout le monde a compris qu’il s’agit du drapeau berbère”, rapporte Algérie Focus, qui juge qu’il s’agit là d’un “dangereux dérapage de la part du chef d’état-major de l’armée”.

“De nombreux manifestants brandissent le drapeau culturel berbère, souvent ensemble avec le drapeau national, souligne le Huffpost Algérie. Il s’agit d’un emblème qui représente la culture et la langue amazighes et auquel beaucoup d’Algériens ainsi que des Berbères du Maghreb s’identifient.”

Translate »