Algérie : le patron de la Sonatrach limogé

0
141
Algérie : le patron de la Sonatrach limogé

Abdelmoumen Ould Kaddour, PDG de l’entreprise publique algérienne depuis mars 2017, est remplacé par Rachid Hachichi.

La purge au sein des milieux d’affaires algériens s’était jusqu’ici concentrée sur le privé. C’est maintenant un mastodonte du secteur public qui tombe. Le PDG du géant pétrolier et gazier algérien Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a été limogé, a annoncé mardi la télévision nationale algérienne. La Sonatrach est la première entreprise africaine en terme de chiffre d’affaires.

Aucune explication

Abdelmoumen Ould Kaddour dirigeait la Sonatrach depuis mars 2017. Il est remplacé par Rachid Hachichi, jusqu’ici directeur de la division production du groupe pétrolier. C’est le président intérimaire et ancien président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, qui opère ce mouvement. Aucune explication n’a été donnée sur les raisons de ce limogeage à la tête d’un groupe crucial pour l’économie algérienne.


>>> A LIRE – Algérie : quel avenir pour Sonatrach ?


Le 10 avril dernier, le chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah avait appelé la justice à rouvrir des enquêtes de corruption, notamment celles relatives à la Sonatrach. Le site spécialisé Cap-Algerie a pour sa part indiqué que des perquisitions ont été menées mercredi dernier au siège de la direction générale de Sonatrach.

Accélération des enquêtes

Les enquêtes s’accélèrent dans le milieu économique. Après l’arrestation d’Ali Haddad, ancien patron des patrons, c’est la première fortune du pays, Issad Rebrab, PDG du groupe Cevital, qui a été interpellé ce lundi et mis aux arrêts.