Friday, February 22, 2019
Home Technologie Alimentation. Le maïs, un ennemi caché dans nos assiettes

Alimentation. Le maïs, un ennemi caché dans nos assiettes

0
36
Alimentation. Le maïs, un ennemi caché dans nos assiettes

Quand Christine Robinson s’est vu diagnostiquer une allergie au maïs, il y a dix-sept ans, elle s’est dit : “Plus de pop-corn, plus de tacos. Je devrais y arriver.”

Puis elle a voulu saler ses tomates, or le sel de table contient du dextrose, un sucre [qui peut être] dérivé du maïs. Elle a voulu boire du thé glacé en bouteille, mais il contient de l’acide citrique, souvent tiré d’une moisissure nourrie sur un substrat contenant du sucre dérivé du maïs. Elle a fini par renoncer à la viande de supermarché (vaporisée d’acide lactique extrait de sucres de maïs fermenté), aux salades en sachet (encore de l’acide citrique), au poisson (plongé dans de la farine ou du sirop de maïs), aux céréales et fruits secs (exposés aux contaminations croisées dans les ateliers de transformation alimentaire), aux fruits comme les pommes ou les agrumes (enduits de substances chimiques dérivées du maïs), aux tomates (mûries avec du gaz d’éthylène, tiré du maïs), au lait (contenant des vitamines ajoutées, traitées à base de dérivés de maïs).

Sans parler de tous les aliments transformés qui contiennent du sirop de maïs à forte teneur en fructose, des dérivés d’amidon, de la gomme xanthane [un additif alimentaire aux propriétés épaississantes], des arômes artificiels, de l’alcool de maïs, de la maltodextrine – qui tous sont des dérivés du maïs ou qui en contiennent.

“Le maïs est une plante hyperutile, reconnaît Christine Robinson. On peut en faire tellement de choses – mais ces choses veulent avoir ma peau.”

370 millions de tonnes récoltés aux États-Unis

Les allergies au maïs sont relativement rares, et les formes aussi graves que celle dont souffre Christine Robinson sont plus rares encore (bien des gens qui ne peuvent pas manger de maïs entier tolèrent quand même ses dérivés). Mais quand on vit avec une allergie au maïs, on se rend vite compte à quel point cette céréale est partout. La plus grande partie des quelque 370 millions de tonnes de

[…]

Sarah Zhang
Translate »