Au Cameroun, l’entraîneur Emmanuel Ndoumbé Bosso libéré

0
84
Au Cameroun, l’entraîneur Emmanuel Ndoumbé Bosso libéré

Le Yong Sports Academy, un club de première division camerounaise de football, a annoncé mercredi la libération de son entraîneur, Emmanuel Ndoumbé Bosso, enlevé la veille par des hommes armés.

Bosso avait été enlevé lorsqu’il se rendait au siège du club pour une séance d’entraînement. Les faits se sont déroulés dans la zone anglophone du Cameroun en proie à une crise depuis trois ans.

“L’entraîneur Bosso a été libéré hier soir et est maintenant avec sa famille”, a confirmé à la BBC le porte-parole de Yong Sports Academy, Wanchia Cynthia.

Lire aussi :

La mère de Samuel Kalu enlevée, puis libérée

Une première académie de football féminin au Cameroun

Bosso, vainqueur de la Coupe du Cameroun en 2013 avec Yong Sports Academy, a, pour le moment, refusé de se prononcer sur sa mésaventure.

“Aucune rançon n’a été payée, et nous ne savons pas pourquoi il a été enlevé. Nous pensons que la pression des supporters et des médias a joué un rôle énorme dans la libération de notre entraîneur”, a fait savoir le pote-parole de son club.

Son équipe va reprendre les entraînements mercredi, mais il n’est pas certain que l’entraîneur puisse participer à la séance de ce jour.

Lire aussi :

Seidou Mbombo Njoya veut redorer le blason de la Fecafoot

Yong Sports Academy est en tête de la poule B du championnat camerounais de première division, obtenant le même nombre de points que l’UMS de Loum.

Le club se trouve à Bamenda, ville située dans l’une des deux régions anglophones où les sécessionnistes combattent les forces gouvernementales camerounaises depuis trois ans, dans le but d’obtenir l’indépendance.

Les enlèvements sont de plus en plus nombreux dans cette partie du pays, mais celui d’Emmanuel Ndoumbé Bosso est le premier enlèvement d’un joueur ou d’un officiel de football.