Bénin-France : Patrice Talon courtisé par les dirigeants français à Paris

0
171
Bénin-France : Patrice Talon courtisé par les dirigeants français à Paris

Lors de sa visite à Paris, du 4 au 10 mars dernier, qui a permis de lancer d’importants chantiers de coopération entre les deux pays, le président béninois Patrice Talon a enchaîné les rencontres avec différents responsables français, dont son homologue Emmanuel Macron. Récapitulatif.

Arrivé par jet privé le dimanche 4 mars à 13 heures à Paris, où il devait séjourner jusqu’au samedi 10 mars, Patrice Talon était accompagné d’Olivier Boko, son bras droit, et de ses ministres Romuald Wadagni (Économie) et Aurélien Agbénonci (Affaires étrangères).

Avant son arrivée, l’Élysée avait demandé au chef de l’État béninois s’il était possible d’avancer au 5 mars son entretien avec le président français Emmanuel Macron, prévu le 6 mars. Ce à quoi il avait répondu qu’il n’y voyait pas d’inconvénient. La suite de cette visite officielle a été consacrée à des entretiens privés.


>>> A LIRE – France-Bénin : cinq projets pour relancer la coopération bilatérale


Agenda chargé

Au Bristol, où il avait posé ses valises, Talon a reçu Bruno Le Maire, le ministre français de l’Économie, et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Il s’est également entretenu avec Patrice Fonlladosa, le président du comité Afrique de Medef International, avec qui il a évoqué la venue à Cotonou d’une délégation du patronat, en juin.

Il a enfin accordé une audience à Hervé Le Bouc, PDG du groupe de BTP Colas, qui devrait reprendre ses activités au Bénin, à Rémy Rioux, le directeur de l’Agence française de développement (AFD), et à Henri Giscard d’Estaing, patron du Club Méditerranée.