Brexit: l’UE accorde du répit au Royaume-Uni

0
264
Brexit: l’UE accorde du répit au Royaume-Uni

Copyright de l’image Getty

Consultez notre édition spéciale sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne

Les dirigeants européens ont concédé mardi soir, à Bruxelles, un répit au Royaume-Uni.

Ils ont aussi rappelé que le temps était compté pour engager le divorce de ce avec l’ UE.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union reconnaissent “qu’un peu de temps est nécessaire pour que le calme revienne”, a déclaré à la presse le président du Conseil européen, Donald Tusk, à l’issue d’un dîner des 28 consacré au Brexit.

Son homologue de la Commission, Jean-Claude Juncker, a lui aussi dit “comprendre que David Cameron ait besoin de temps”, mais il a insisté pour que Londres enclenche “aussi vite que possible” la procédure régissant sa future séparation.

Copyright de l’image Getty

L’Allemagne, la France et l’Italie, les trois poids lourds fondateurs de l’UE et principales économies de la zone euro, ont plaidé pour donner une “nouvelle impulsion” au projet européen, aux contours encore flous. Au Royaume-Uni, le Brexit a cependant toujours du mal à passer chez ceux qui ont voté contre.

La tourmente politique y est d’autant plus dévastatrice que revient au premier plan la menace d’une sécession de l’Ecosse, qui s’est prononcée à 62 % pour le maintien dans l’UE.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon s’est dite “complètement déterminée” à défendre, malgré le Brexit, la place de sa région dans l’UE. Elle a prévu de venir plaider sa cause mercredi à Bruxelles.