Saturday, November 17, 2018
Home Technologie Chiffre du jour. Avec la détente, les scientifiques nord-coréens espèrent dépasser les...

Chiffre du jour. Avec la détente, les scientifiques nord-coréens espèrent dépasser les 87 articles publiés en 2017

0
172
Chiffre du jour. Avec la détente, les scientifiques nord-coréens espèrent dépasser les 87 articles publiés en 2017

Même pas 100. En 2017, les chercheurs de Corée du Nord n’ont publié que 87 articles scientifiques dans les principales revues à comité de lecture. C’est quatre fois plus qu’en 2014, mais toujours nettement moins que les 63 000 publications de leurs confrères de l’autre côté de la frontière, en Corée du Sud.

“Après les pourparlers de paix historiques [le 27 avril] avec la Corée du Sud, les scientifiques ont des raisons d’espérer que la Corée du Nord s’ouvrira à plus de collaborations”, se réjouit Nature. L’ouverture dans le domaine des sciences a démarré lentement il y a quelques années.

Les Chinois, principaux coauteurs

Ce phénomène est en augmentation depuis 2014, date à partir de laquelle la Chine est devenue le plus important pays collaborateur de la Corée du Nord, devant l’Allemagne et la Corée du Sud. Selon Nature, 60 % des articles nord-coréens ont été rédigés avec des auteurs chinois au cours des trois dernières années. Seuls, les chercheurs nord-coréens publient essentiellement dans les domaines de la physique, des mathématiques et des sciences des matériaux.

“La Corée du Nord semble négliger la biologie et la biomédecine”, affirme dans le journal scientifique Grant Lewison, spécialiste en bibliométrie au King’s College de Londres, qui a étudié les résultats de la recherche nord-coréenne. “Sans aucun doute, l’effort scientifique du pays a été dirigé vers ce qui serait utile militairement”, dit-il, avant d’ajouter :

S’il y a plus d’ouverture politique dans la péninsule coréenne, on peut s’attendre à une augmentation de la production scientifique – en particulier des collaborations avec la Corée du Sud.”

Translate »