Le président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Constant Omari, a dressé un bilan positif de la prestation des Léopards à la 30e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can)-Guinée Equatoriale 2015. Après avoir fini troisième de la compétition avec à la clef, une médaille en bronze, il estime que le 11 national a prouvé tous ses talents.

« On avait des aptitudes pour aller un peu plus loin mais on se contente de ce qu’on a eu [la médaille en bronze]. Je crois que c’est déjà mieux pour une jeune équipe. Sortir 3e pour un premier essai, je crois que c’est intéressant », a affirmé Constant Omari.

La RDC a fini 3e de la Can 2015 après avoir battu la Guinée Equatoriale aux tirs aux buts (4-2, ap. 0-0).

Seizième équipe à se qualifier au tour final de la Can 2015, la RDC n’était pas attendue à ce niveau. Elle a fait trois matches nuls dans la phase de poule et a validé son ticket avec 3 points. En quarts de finale, elle a battu le Congo-Brazzaville (4-2) pour atteindre la demi-finale.

La jeune équipe conduite par Florent Ibenge a commencé à nourrir d’autres espoirs, notamment celui de remporter le trophée. Mais le rêve sera brisé par les Éléphants de la Côte d’Ivoire qui vont dominer les Léopards (3-1). Pour la petite finale, la RDC a fait match nul à l’issue du temps réglementaire contre la Guinée Équatoriale, le pays organisateur. Les Léopards ont réussi à remporter la médaille de bronze en battant le pays hôte (4-2).

Maintenir le staff technique

 
Le sélectionneur des Léopards de la RDC, Florent Ibenge, à la Can 2015 en Guinée Equatoriale. Radio Okapi/Ph. Nana Mbala.
Mwinyi Zahera, sélectionneur adjoint de la RDC, en Guinée Equatoriale lors de la Can 2015. Radio Okapi/Ph. Nana Mbala

Fier de ce résultat, Constant Omari dit disposer d’un plan pour conduire cette équipe à des résultats meilleurs.

« Nous devrons garder le staff technique. Nous devrons saisir toutes les opportunités pour que cette équipe évolue et joue le maximum de matches [amicaux]. Que l’entraîneur nous fasse un projet dans le temps qui sera financé pour faire des évaluations et lui donner tous les moyens de ses actions », a poursuivi Constant Omari.

Pour le président de la Fecofa, « l’Afrique regorge des qualités et des talents au niveau des entraîneurs et qu’il faudrait leur faire confiance ».

Les Léopards ont regagné Kinshasa en provenance de Malabo, après avoir arraché la troisième place de la CAN 2015. Le ministère de la jeunesse et des sports a organisé un carnaval motorisé sur les principales artères de la capitale pour accueillir les Léopards.