Côte d’Ivoire : 3e mandat, réforme de la CEI… Quand les États-Unis donnent leur avis sur la politique ivoirienne

0
16
Côte d’Ivoire : 3e mandat, réforme de la CEI… Quand les États-Unis donnent leur avis sur la politique ivoirienne

Le sous-secrétaire d’État américain aux affaires politiques, David Hale, a créé la polémique, lundi à Abidjan, en émettant des doutes sur la pertinence d’un éventuel troisième mandat d’Alassane Ouattara. Des propos qui interviennent alors que la diplomatie américaine, sur la réserve depuis la crise post-électorale, réinvestit de plus en plus le volet politique.

Le lieu choisi pour la déclaration est symbolique : l’École nationale d’administration (ENA), fleuron de la formation de l’élite intellectuelle ivoirienne. Et les mots sont forts. Abordant l’éventualité d’un troisième mandat d’Alassane Ouattara, David Hale a déclaré : « Ce n’est pas une bonne décision, le président lui-même a dit en août 2015 qu’il ne se présentera pas. » « Le monde regarde la Côte d’Ivoire et nous suivons le pays. Nous attendons tous les élections de 2020 », a encore ajouté le sous-secrétaire d’État américain aux affaires politiques, qui terminait lundi un séjour de quatre jour dans le pays.


>>> À LIRE – Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara dira en 2020 s’il brigue un troisième mandat


Voire la source de l’article