Des enfants soldats libérés au Nigeria

0
42
Des enfants soldats libérés au Nigeria

Plus de 800 enfants soldats ont été libérés par le groupe d’autodéfense nigérian connu sous le nom de Civilian Joint Task Force qui aide les militaires à combattre le groupe militant Boko Haram dans le nord-est du pays.

L’agence des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) affirme qu’il s’agit de la première libération officielle d’enfants soldats depuis que le groupe a signé l’année dernière un engagement à mettre fin au recrutement des enfants.

La libération des enfants soldats dans la ville de Maiduguri est une étape importante pour mettre fin au recrutement et à l’utilisation d’enfants au Nigéria alors que le pays continue de lutter contre l’insurrection Boko Haram depuis une décennie.

La Force opérationnelle interarmées civile (Civilian Joint Task Force) est un groupe d’autodéfense qui aide l’armée nigériane à combattre Boko Haram.

La représentante adjointe de l’UNICEF au Nigéria affirme que la libération des enfants témoigne de l’engagement à faire respecter le droit international humanitaire et à protéger les droits des enfants.

Cependant, Pernille Ironside, indique qu’il y a encore beaucoup d’enfants dans les rangs des groupes armés. Elle appelle toutes les parties au conflit à mettre fin au recrutement d’enfants et à libérer ceux qui ont déjà été recrutés.

Dans une déclaration, l’UNICEF souligne qu’elle continuera à travailler en étroite collaboration avec les autorités nigérianes pour soutenir la réintégration des enfants libérés dans la société.

A lire aussi : 23 membres de Boko Haram tués

A lire aussi : Une attaque de Boko Haram fait 6 morts au Tchad

A lire aussi : “Un élément clé” de Boko Haram arrêté au Nigéria