Les Léopards de la RDC ont été battus samedi 11 octobre à Kinshasa par les Eléphants de la Côte d’Ivoire sur le score de deux buts à un. Plus agressifs et plus inspirés en début de partie, les Ivoiriens ont ouvert le score avant d’être rattrapés en seconde période. Les coéquipiers de Yaya Touré l’ont finalement emporté dans les dix dernières minutes de jeu.

Au coup d’envoi de ce match, les joueurs de deux équipes étaient au courant de l’enjeu de cette rencontre. A trois points du leader de ce groupe, le Cameroun, Ivoiriens et Congolais se devaient ne pas se louper lors de cette troisième journée pour rester dans la course aux deux premières places qualificatives pour la Can 2015. A ce jeu, ce sont les Ivoiriens qui s’en sortent le mieux.
Les capitaines de deux équipes : Les Léopards de la RDC (bleu) et les Eléphants de la Côte d’Ivoire (jaune) posant avec des arbitres du match le 11/10/2014 au stade Tata Raphael à Kinshasa, score: 1-2. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

But des Eléphants de la Côte d’Ivoire le 11/10/2014 au stade Tata Raphael à Kinshasa, lors de la victoire contre Léopards de la RDC les score: 1-2. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les Léopards de la RDC (bleu) contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire (jaune) le 11/10/2014 au stade Tata Raphael à Kinshasa, score: 1-2. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le match

Les deux équipes n’ont pas observé des minutes d’observation. Les joueurs, ivoiriens surtout, ont tout de suite donné du rythme à ce match.

Gradel et Bony obligent Kidiaba à se coucher pour garder sa cage inviolée dès les premières minutes de la partie.

Libre d’évoluer sur toute l’attaque ivoirienne, Gervinho fait des misères à la défense congolaise qui concède un penalty à la 17e minute de jeu à la suite d’une faute sur Yaya Touré.

Mais les Ivoiriens ne parviennent pas à ouvrir le score. Le tir de Wilfrid Bony est envoyé en corner par Kidiaba. Mais le gardien de Mazembe ne fait que repousser l’échéance.

Dominés dans le jeu, les Congolais encaissent finalement le but à la 23e minute de jeu. Bien servi par Aurier, Bony qui avait loupé le penalty trompe Kidiaba d’une frappe croisée et ouvre le score pour la Côte d’Ivoire.
But des Eléphants de la Côte d’Ivoire le 11/10/2014 au stade Tata Raphael à Kinshasa, lors de la victoire contre Léopards de la RDC les score: 1-2. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

En dehors d’une frappe de Zola qui frôle la transversale de Copa Barry en début de partie, les Congolais peinent à se montrer dangereux.

Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir les premières occasions nettes de la RDC.

Mais les tentatives de Mubele, Mulumbu et Mabwati ne donnent rien. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score d’un but à zéro.

A la reprise, les Congolais ne montrent pas la même envie qu’en fin de première période. Même s’ils contrôlent toujours le ballon, ils peinent à se montrer franchement dangereux.

Le sélectionneur congolais fait son premier changement. Il sort Lusadisu et lance Bokila. Coaching payant. Bokila, sur l’un de ses premiers ballons, obtient un penalty converti par Mongongu à la 66e minute de jeu.

Alors que les Congolais pensent avoir fait le plus dur en revenant au score, les Ivoiriens repartent à l’attaque. A la suite d’une faute de Lema (qui a remplacé Mulumbu blessé) à l’entrée de la surface de réparation congolaise, les Eléphants obtiennent un coup franc dangereux. Yaya Touré s’en charge. Son tir est repoussé par Kidiaba. Gradel qui avait suivi pousse le ballon au fond des filets à la 82e minute.

Le Cameroun toujours leader

Cette victoire permet aux Ivoiriens de prendre la deuxième place du classement de ce groupe D. Avec le match nul concédé par le Cameroun face à la Sierra Léone, ce résultat permet aux joueurs d’Hervé Renard de revenir à un point des Lions indomptables.

Avec sept points, le Cameroun garde tout de même la tête du classement avant la prochaine journée.

Lors de cette quatrième journée, les Ivoiriens recevront les Congolais à Abidjan alors que les Camerounais offriront leur hospitalité à la Sierra Léone.

Une nouvelle défaite des Léopards les éloignerait de deux premières places qualificatives pour la prochaine coupe d’Afrique des nations.