Thursday, May 24, 2018
Home Technologie En Corée du Nord, le site des tests nucléaires s’est effondré

En Corée du Nord, le site des tests nucléaires s’est effondré

0
56
En Corée du Nord, le site des tests nucléaires s’est effondré

La montagne qui abritait le site des essais nucléaires nord-coréens s’est effondrée, et c’est la raison pour laquelle Kim Jong-un a annoncé (le 21 avril) la suspension des essais, affirme le South China Morning Post, sur la foi d’analyses scientifiques chinoises. L’effondrement met les pays voisins à la merci d’une exposition aux rayonnements nucléaires, selon deux études chinoises.

Cinq des six derniers essais nucléaires ont été pratiqués dans les entrailles du mont Mantap, sur le site de Punggye-ri, dans le nord-ouest de la Corée du Nord. L’effondrement s’est produit après l’explosion de la plus puissante ogive thermonucléaire testée par Pyongyang, le 3 septembre 2017, dans un tunnel creusé à 700 mètres environ du sommet de la montagne, selon Wen Lianxing, géologue de l’université des sciences et des technologies de Hefei, dans le centre-est de la Chine. Ces conclusions émanent de l’étude de données collectées auprès de 2 000 stations sismiques.

Une deuxième équipe, menée par Liu Junqing, de l’Agence sismique de la province du Jilin (dans le nord-est de la Chine, frontalière de la Corée du Nord), est parvenue à des conclusions similaires.

Un site endommagé sans possibilité de réparations

“Il est nécessaire de continuer à observer les possibles fuites de matériaux radioactifs qu’a entraîné l’effondrement”, selon une déclaration écrite de l’équipe de Wen. Les conclusions de ces chercheurs devraient faire l’objet d’une publication scientifique dans le journal Geophysical Research Letters en mai.

Ces résultats scientifiques confirment les informations déjà diffusées par le South China Morning Post selon lesquelles la Chine s’inquiétait des fuites radioactives dues au dernier test nord-coréen. Un chercheur de l’Académie des sciences de Pékin a estimé que ces deux études ajoutent des preuves au fait que le site de test nucléaire est détérioré et qu’il est impossible de le réparer.

Translate »