Sunday, August 19, 2018
Home Economie Faut-il supprimer les tests sur les animaux ?

Faut-il supprimer les tests sur les animaux ?

0
163
Faut-il supprimer les tests sur les animaux ?

Le dernier scandale en date de l’industrie automobile allemande a jeté une lumière crue sur les tests pratiqués en laboratoire sur des animaux. En cause : Volkswagen, mais aussi BMW, Daimler et l’équipementier Bosch, qui ont eu recours indirectement à des tests sur des singes et sur des humains afin de défendre la technologie diesel.

Le quotidien économique Handelsblatt consacre sa une du 5 février à l’économie de l’expérimentation animale, une activité qui est allée croissant depuis l’an 2000, parallèlement au “boom de la recherche”, note le journal. On estime à environ 100 millions le nombre de tests pratiqués chaque année sur des animaux dans le monde. Entre 20 et 25 millions d’entre eux seraient effectués aux États-Unis, un pays qui compte beaucoup de laboratoires de recherche médicale, et où la régulation du secteur est plus lâche qu’en Europe, remarque le Handelsblatt. Près de 2,8 millions de tests seraient pratiqués en Allemagne.

“Les laboratoires pharmaceutiques sont obligés de tester les nouvelles substances sur les animaux”, relève le journal. “Mais si l’on regarde de plus près cette branche, on trouve aussi des tests superflus aux visées marketing ou pour des produits sans utilité claire.”

“Avons-nous réellement besoin de cette industrie des tests sur les animaux ?” se demande le quotidien des affaires allemand qui cite le cas des Pays-Bas, un pays qui s’est fixé pour objectif de remplacer le plus possible ces expérimentations par de nouvelles méthodes d’ici 2025.

Translate »