Golovkin-Alvarez, le combat de boxe de l’année

0
20
Golovkin-Alvarez, le combat de boxe de l’année
Copyright de l’image Getty Images

Gennady Golovkin et Saul Alvarez vont livrer le combat de boxe le plus attendu de l’année, samedi, à Las Vegas, aux Etats-Unis.

Les deux boxeurs de la catégorie des poids moyens ont déjà livré un combat qui s’est soldé par un nul controversé. Ils se livrent à une guerre des nerfs en attendant leur deuxième duel.

“C’est plus qu’un combat (…) C’est une vraie guerre entre nous. C’est certainement l’adversaire le plus antipathique et le plus tricheur que j’ai jamais affronté, comme tout son entourage du reste”, lance le Kazakh Gennady Golovkin, champion WBA et WBC.

“C’est devenu plus personnel entre nous, je le déteste. Je me suis entraîné comme jamais pour le mettre KO samedi”, a juré le Mexicain, Saul Alvarez.

A lire aussi : Rio Ferdinand interdit de boxe.

A lire aussi :Boxe: Westgarth meurt après un combat

La rivalité entre les deux meilleurs moyens en activité, et même les deux meilleurs boxeurs toutes catégories confondues, pour beaucoup d’observateurs, est devenue l’une des plus féroces du siècle.

Cette rivalité a débuté dès la fin de leur premier combat qui s’était soldé le 16 septembre 2017, à Las Vegas, par un nul contesté.

Ce premier duel avait généré des recettes de 100 millions de dollars, environ 86 millions d’euros.

Le combat de ce samedi avait initialement été fixé au 5 mai 2018 avant d’être annulé, Alvarez étant suspendu six mois jusqu’au 30 août 2018, après un contrôle antidopage positif au clenbutérol.

A lire aussi :Boxe : Muhammad Ali suspendu deux ans

A lire aussi : Boxe : Le légendaire Jake LaMotta est mort

Le Mexicain avait expliqué la présence de cette substance dans son organisme par la consommation de viande de bœuf traitée avec cette hormone de croissance dans les élevages de son pays.

L’explication n’avait pas convaincu Golovkin, privé du plus gros chèque de sa carrière.

Agé de 28 ans, Alvarez a obtenu 49 victoires, dont 34 par KO, une défaite et deux nuls.

Golovkin, 36 ans, veut rentrer un peu plus dans l’histoire de la boxe. Avec un succès, il dépasserait Bernard Hopkins qui a défendu victorieusement ses titres mondiaux chez les moyens à 20 reprises entre 1995 et 2005.