Friday, April 26, 2019
Home Technologie Japon. Mécontent de leur travail, un hôtel vire ses robots

Japon. Mécontent de leur travail, un hôtel vire ses robots

0
126
Japon. Mécontent de leur travail, un hôtel vire ses robots

Yoshihisa Ishikawa a récemment passé une nuit dans cet établissement de Sasebo, dans le sud-ouest du Japon, racontent des journalistes du Wall Street Journal qui se sont rendus sur place. Une nuit qui a été loin d’être reposante… Régulièrement, Churi, l’assistant affecté à sa chambre, l’a réveillé par ses questions : “Pouvez-vous répéter ? Désolé, je n’ai pas compris.” Et, à 6 heures, le client a compris : ce sont ses ronflements qui ont déclenché le robot.

Les pannes, la maintenance onéreuse et les plaintes des clients ont poussé la direction de cet hôtel pionnier à se séparer de la moitié de ses 243 robots. À l’ouverture, 80 faisaient office de femmes de ménage, de bagagistes ou de barmen. Le premier accueil très positif a encouragé l’hôtel à en recruter d’autres pour les divertissements, à l’image de cette troupe de danseurs, faux humains et faux chiens, dans le lobby. “C’est là que les problèmes ont commencé à s’accumuler”, reconnaît Takeyoshi Oe, le gérant de l’hôtel interrogé par le quotidien.

Les robots sont tombés régulièrement en panne, alourdissant de fait la charge de travail des humains. Dans les chambres, les assistants en forme de tulipe ont commencé à s’attirer les foudres des clients. “L’un d’eux raconte avoir décidé alors de se plaindre à la réception avant de découvrir que sa chambre était dépourvue de téléphone et que c’est son assistant qui était censé gérer ce genre de demandes”, écrit le WSJ.

Translate »