Justice : le Hongkongais Patrick Ho déclaré coupable de corruption au Tchad et en Ouganda

0
17
Justice : le Hongkongais Patrick Ho déclaré coupable de corruption au Tchad et en Ouganda

Patrick Ho, homme d’affaires originaire de Hong Kong, a été reconnu coupable le 5 décembre de corruption à l’étranger. Il était notamment accusé, en relation avec le Sénégalais Cheikh Tidiane Gadio, d’avoir remis 2 millions de dollars au Tchadien Idriss Déby Itno afin de favoriser l’implantation d’une entreprise pétrolière chinoise. Retour sur un procès étonnant.

À New York, mercredi 5 décembre, le verdict n’a surpris personne. « Il y avait juste beaucoup de preuves », a même déclaré Margaret Ann Withers, présidente du jury, à la sortie de la salle d’audience. Patrick Ho, inculpé et en détention au Metropolitan Correctional Center depuis novembre 2017, venait d’être déclaré coupable de sept chefs d’accusation sur huit, notamment de complot, de blanchiment d’argent et de violation de la loi sur la corruption à l’étranger.