Kenyatta rejette la réduction de la taxe sur les carburants

0
8
Kenyatta rejette la réduction de la taxe sur les carburants
Copyright de l’image Getty Images

Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, a rejeté jeudi un projet de loi de finances relatif à la taxe sur les carburants.

Cette loi proposait un report de la taxe de 16% sur le carburant dans deux ans.

La décision de hausse qualifiée d’inappropriée par de nombreux Kenyans a conduit à des grèves et à une colère généralisée.

Le président abordera la question lors d’un discours plus tard vendredi.

Le Parlement réexaminera également le projet de loi “avec les réserves du président” le 18 septembre, selon un communiqué signé par le président de l’Assemblée nationale, Justin Muturi, selon Reuters.

La taxe sur tous les produits pétroliers a été introduite début septembre.

Cela fait partie des efforts déployés par le gouvernement pour accroître la collecte des recettes et réduire son déficit budgétaire afin d’obtenir un prêt auprès du Fonds Monétaire International.

A lire aussi :Le Kenya va expulser un Chinois pour “racisme”

A lire aussi :Kenyatta pour un meilleur partage des revenus pétroliers

A lire aussi :Le président kenyan magnifie les liens avec la Chine et la France