Friday, December 14, 2018
Home Economie La “décennie noire” d’aides publiques aux banques a coûté cher aux Portugais

La “décennie noire” d’aides publiques aux banques a coûté cher aux Portugais

0
150
La “décennie noire” d’aides publiques aux banques a coûté cher aux Portugais

“Entre 2007 et 2017, le soutien de l’État aux banques a dépassé les 17 milliards d’euros”, annonce Destak à sa une de ce mardi 3 avril. Soit “1,708 milliard par an” assumé par les contribuables, précise le quotidien gratuit.

C’est une véritable “décennie noire” évoque quant à lui Correio da Manhã sur sa manchette. Le journal le plus lu du pays précise :

Les opérations de renflouement des banques ont pesé 23,7 milliards d’euros dans la dette publique. C’est l’équivalent de 12,3 % du PIB, selon les données divulguées lundi [2 avril] par la Banque du Portugal. En fin de compte, cela représente 2 302 euros pour chaque Portugais.”

La dette publique a par ailleurs augmenté de 2,4 milliards en février, alors que l’État a annoncé qu’il allait de nouveau prêter 450 millions à la banque Novo Banco. Dans une tribune au Diário de Notícias, Pedro Filipe Soares, membre de Bloco de Esquerda (Bloc de gauche), regrette que “tout l’argent qui manque au Service national de santé soit prêté à une banque privée”.

Vincent Barros
Translate »