La Guinée accepte d’organiser la CAN 2025

0
68
La Guinée accepte d’organiser la CAN 2025
Copyright de l’image Getty Images

Selon le président de la CAF, Ahmad, le président guinéen, Alpha Condé, a accepté que son pays accueille l’édition 2025 de la CAN, plutôt que celle de 2023.

“Je me réjouis de l’acceptation du décalage de l’organisation de la CAN en Guinée pour 2025, et je suis fier que le président de la république de Guinée, Alpha Condé, ait lui-même accepté le décalage”, a déclaré Ahmad.

Il a donné l’information après avoir rencontré le chef de l’Etat guinéen, dimanche soir, à Conakry, selon l’Agence France-Presse.

Lire aussi:La mère de Pogba, ambassadrice du football féminin

En 2014, la CAF avait attribué les trois prochaines CAN d’un coup : 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée.

Mais, après avoir retiré au Cameroun l’organisation de l’édition 2019, elle a décidé de procéder à un décalage, attribuant l’édition 2021 à ce pays et l’édition 2023 à la Côte d’Ivoire, ce qui laissait en suspens le sort de la Guinée.

L’Egypte et l’Afrique du Sud sont les candidats à l’organisation de l’édition 2019 prévue dans six mois.

Lire aussi:Football : plus 80 candidats pour diriger le Syli national

La CAF doit prendre sa décision, mercredi, lors d’une réunion de son comité exécutif à Dakar, au lendemain de la désignation du Ballon d’Or africain de l’année.

“Sincèrement, nous sommes ravis et, par solidarité avec la CAF et par discipline, nous acceptons cette décision”, a déclaré lundi à l’AFP le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence guinéenne, Kiridi Bangoura.

La Côte d’Ivoire, elle, a déjà fait appel, auprès du Tribunal arbitral du sort, de la décision de la CAF de confier la CAN 2021 au Cameroun, l’édition qui lui a été confiée en 2014.