Friday, September 21, 2018
Home Technologie La Nasa confirme la présence de geysers sur Europe, une lune glacée...

La Nasa confirme la présence de geysers sur Europe, une lune glacée de Jupiter

0
127
La Nasa confirme la présence de geysers sur Europe, une lune glacée de Jupiter

Des indices dissimulés dans les données de la sonde spatiale Galileo – qui a survolé Jupiter et ses satellites entre 1995 et 2003 – suggèrent que la lune Europe envoie de l’eau dans l’espace. C’est ce que rapportent des scientifiques dans Nature Astronomy le 14 mai.

D’après eux, la sonde de la Nasa aurait traversé le 16 décembre 1997 un gigantesque geyser qui aurait éclaté sur la surface glacée d’Europe et atteint une centaine de kilomètres de hauteur, provoquant des anomalies dans les données récoltées.

“Dans cette nouvelle étude, les chercheurs décrivent comment ils sont retournés aux données [de 1997] de Galileo après que des images transmises par le télescope spatial Hubble en 2016 ont montré ce qui semblait être des panaches d’eau provenant de la surface d’Europe, détaille The Guardian.

Ils ont découvert qu’une explosion soudaine d’eau de la lune jovienne expliquerait les étranges mesures de la sonde.”

Les missions à venir légitimées

Cet astucieux travail de détective scientifique, tel que le décrit Wired, renforce l’idée qu’Europe serait un foyer potentiel de vie extraterrestre. “Si une lune a de l’eau liquide qui s’écoule de sa surface, il y a peut-être quelque chose de vraiment intéressant en dessous”, insiste le site américain.

Cette nouvelle publication, accompagnée d’une conférence de presse de la Nasa, rend d’autant plus légitimes les prochaines missions européenne Jupiter Icy Moons Explorer et américaine Europa Clipper, toutes deux prévues pour être lancées en 2022 et dont le but est d’explorer le système jovien plus en profondeur.

“Europa Clipper sera équipée des instruments nécessaires pour déterminer si Europe possède les ingrédients nécessaires pour que la vie telle que nous la connaissons se développe, détaille le site de la Nasa. Elle pourra échantillonner un panache et avoir un aperçu de ce qui se trouve sous la croûte rouge et striée de la lune”, précise National Geographic.

“Il est peu probable que l’un de ces geysers envoie un poisson à travers l’espace en plein dans la figure d’Europa Clipper, s’amuse Cynthia Phillips, du Laboratoire de propulsion de la Nasa. Il enverra plutôt [de l’eau provenant] de poches d’eau plus proches de la surface, donc pas des échantillons d’océan, mais des échantillons d’eaux souterraines.”

Translate »