Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Thursday, September 19, 2019
Home A la Une La présidentielle en Algérie au centre de tous les intérêts

La présidentielle en Algérie au centre de tous les intérêts

0
16
la-presidentielle-en-algerie-au-centre-de-tous-les-interets

“Un bâclage en bonne et due forme. Le Parlement s’apprête à battre tous les records en matière d’examen et d’adoption de projets de loi”, souligne El-Watan. Des projets de loi pour la révision du Code électoral et la création d’une instance indépendante d’organisation et de supervision des élections ont ainsi été “examinés, débattus et votés en quelques heures”, le 12 septembre, à la majorité des députés de l’Assemblée populaire nationale (APN).

“Sauf grosse surprise, le corps électoral devrait être convoqué au début de la semaine prochaine, probablement dès le dimanche 15 septembre, conformément à la ‘suggestion’ du chef d’état-major de l’armée”, estime pour sa part TSA-Tout sur l’Algérie.

Quelle sera la réponse des Algériens à cette accélération dans les travaux d’une Assemblée toujours dominée par le Front de libération nationale (FLN) et son allié le Rassemblement national démocratique (RND) ? L’autoritarisme de Gaïd Salah, qui semble apprécier la manière forte employée par le président russe Poutine, comme le montre le dessinateur algérien Dilem, se heurte à la détermination des Algériens.

Ils sont descendus dans la rue ce 13 septembre, pour le 30e vendredi consécutif, pour réclamer le départ de tous les anciens fidèles du président déchu Abdelaziz Bouteflika encore au pouvoir. Et ils refusent qu’ils organisent le scrutin prévu pour déterminer son successeur. Pour rappel, après l’annulation de la présidentielle d’avril, celle prévue le 4 juillet n’a pu être organisée faute de candidats.

Translate »