Sunday, August 19, 2018
Home Economie L’avenir de l’automobile s’écrit en Chine

L’avenir de l’automobile s’écrit en Chine

0
92
L’avenir de l’automobile s’écrit en Chine

À la veille de l’ouverture du Salon automobile de Pékin – l’un des grands rendez-vous mondiaux du secteur –, une chose est sûre : la Chine veut dominer le marché, rapporte le Handelsblatt, qui titre ce 24 avril sur la “puissance” chinoise dans ce domaine.

En 2017, quelque 777 000 véhicules électriques ou hybrides ont été vendus en Chine, plus que dans n’importe quel autre pays, et Pékin met tout en place pour asseoir sa domination, souligne le journal économique allemand. Les constructeurs traditionnels, spécialisés historiquement dans les moteurs à combustion, n’ont qu’à bien se tenir. Tous se pressent en tout cas à la porte du géant asiatique.

Les patrons des groupes allemands Daimler, BMW et Volkswagen seront présents sur le salon. Leurs entreprises ont toutes conclu récemment des coopérations avec des sociétés chinoises. Daimler vient d’annoncer un partenariat avec le géant des technologies Alibaba en matière d’intelligence artificielle, pas tant par nécessité technique que par souci d’amadouer Pékin, estime le Handelsblatt.

“En tant qu’ingénieur allemand qui a travaillé pendant vingt ans chez BMW, cela m’est un peu difficile à dire, mais l’avenir du secteur automobile et de la mobilité est en train d’être développé et façonné en Chine”, déclare au Handelsblatt Carsten Breitfeld, un ancien de BMW, qui dirige depuis l’été 2016 le chinois Byton – un constructeur de voitures électriques, dont il est le cofondateur.

Translate »