Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Thursday, October 17, 2019
Home Economie Le lithium, ce trésor qui divise les Portugais

Le lithium, ce trésor qui divise les Portugais

0
35
le-lithium,-ce-tresor-qui-divise-les-portugais

Nous sommes à Fiães do Rio, petit village de 70 habitants dont les maisons de granit ont toutes une vue imprenable sur le barrage de Paradela et les montagnes de la Serra do Gerês. Vítor Barroso Afonso est arrivé ici en 2014 à la veille de son 40e anniversaire. “Mes parents sont d’ici, mais comme tous ceux de leur génération, ils ont quitté le village. Je suis né en France, mais j’ai décidé de prendre le chemin du retour pour investir dans cette région.” Dans sa vie antérieure, il était ingénieur environnemental – et donc particulièrement au fait de l’intérêt économique des prairies d’ici.

Sur des terres où ne paissait plus aucun bétail, Vítor a créé Nomad Planet, un camp d’écotourisme composé de quatre yourtes et d’une cabane perchée, et d’un tipi qui sert d’espace commun. Dans cette aventure, il a embarqué sa femme Marie, et il y a six mois est arrivé Gabriel, dans ce village qui n’avait pas enregistré de naissance depuis bien longtemps. Mais l’annonce de la création d’une mine de lithium dans la région menace ce tableau idyllique. “Il a été déposé une demande de prospection juste à l’arrière de nos terrains. Entre le bruit et la destruction des paysages qu’entraîne un projet de ce genre, il ne nous reste plus qu’à faire nos valises et partir.”

Or l’avenir de la région est dans la préservation de ses paysages, Vítor en est convaincu. “Nous empruntons à nos enfants la terre que nous avons héritée de nos ancêtres”, rappelle-t-il pour justifier son opposition à l’exploitation du lithium ici, sur la commune de Montalegre. “Quand bien même une mine comme ça pourrait être exploitée pendant trente ans, ce qui est beaucoup, elle va créer une balafre qui ne refermera jamais.” Vítor sait que ce minerai est une solution de choix pour réduire notre dépendance aux énergies fossiles, mais l’idée que des mines puissent être autorisées n’importe où l’exaspère. “Quel sens a ce genre d’investissement ici ?”

“Si l’étude révèle des conséquences négatives, il n’y aura pas de mine”

Il y a un an, Montalegre et la commune voisine de Boticas ont été classées au patrimoine agricole mondial par la FAO, l’Agence des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Une bonne partie de la commune de Montalegre se trouve par ailleurs sur le territoire du parc national de Peneda-Gerês, seul parc national portugais, également classé réserve de biosphère par l’Unesco. Ces terres appartiennent aux loups et aux bouquetins ibériques, aux chevreuils et aux loutres, et sont couvertes d’une végétation dont de nombreuses espèces n’existent plus nulle part ailleurs. “Il s’agit d’une zone de biodiversité formidable, et la simple idée d’une mine à ciel ouvert, à deux pas du parc national, c’est un scandale”, résume Miguel Dantas da Gama, président du Fundo Ambiental para a Proteção dos Animais Selvagens (Fapas, Fonds environnemental pour la protection de la faune sauvage), fer de lance de la lutte contre l’exploitation minière à proximité de zones protégées.

La Liga para Proteção da Natureza (LPN, Ligue de protection de la nature) ne nie pas l’intérêt du lithium : ce minerai essentiel à la fabrication des batteries des véhicules électriques participe à la lutte contre la dépendance planétaire aux combustibles fossiles. “Mais nous nous inquiétons de voir que le Portugal a défini une stratégie de promotion d’une activité d’extraction à fort impact sans avoir mené au préalable d’évaluation solide des conséquences”, explique le président de la LPN, Cláudio Heitor. C’est aux entreprises concessionnaires de mener les études d’impact environnemental, répond João Galamba, le secrétaire d’État à l’Énergie, qui précise aussi que l’exploitation est soumise à un avis positif de l’Agence portugaise de

[…]

Ricardo J. Rodrigues
Translate »