Les Comores portent plainte au TAS contre le Cameroun

0
161
Les Comores portent plainte au TAS contre le Cameroun
Copyright de l’image Getty Images

Les Comores estiment que le Cameroun doit être exclu de la phase finale de la CAN après que l’organisation de la compétition lui a été retirée.

L’équipe nationale comorienne fait partie du même groupe de qualification que le Cameroun, qu’elle va affronter en mars pour la dernière journée des éliminatoires.

Selon le règlement de la Confédération africaine de football, tout pays qui se voit retirer l’organisation de la CAN un an avant la phase finale doit payer une amende de 500.000 dollars américains. Et son équipe ne doit pas prendre part à l’édition suivante de la CAN.

La participation du Cameroun à la CAN 2019 n’est donc pas compromise.

Lire aussi :

CAN 2019 : le champion tenu en échec aux Comores

Comores : le gouvernement suspend la Fédération après un 21-0

Mais un post sur Twitter du sélectionneur des Comores, Ben Amir Saadi, confirme le dépôt d’une plainte des Comoriens auprès du TAS.

“C’est officiel. La Fédération de foot des Comores a déposé une procédure d’appel auprès du TAS contre la décision de la CAF de refuser d’exclure le Cameroun de la CAN 2019 après lui avoir retiré l’organisation, conformément à l’article 92 du règlement de la CAN”, écrit Ben Amir Saadi sur le réseau social.

En attendant de savoir la décision que donnera le TAS, seul le match entre le Cameroun et les Comores permettra de départager les deux équipes.

Le Maroc, qui partage la même poule avec elles, s’est déjà qualifié pour la CAN prévue à partir du 21 juin en Egypte. Le Malawi, lui, est déjà éliminé.

Un match nul va suffire pour la qualification des Lions Indomptables du Cameroun. Les Comores doivent gagner pour foule le sol égyptien en juin.