Saturday, October 20, 2018
Home Culture Les livres font leur retour à Mossoul

Les livres font leur retour à Mossoul

0
60
Les livres font leur retour à Mossoul

Nous lançons cette campagne pour collecter des livres […] dans toutes les disciplines du savoir et des sciences, dans toutes les langues”, pouvait-on lire en févier sur le blog Mosul Eye (L’œil de Mossoul). Fondé par un historien originaire de la ville irakienne, ce média est connu pour avoir été l’une des rares sources d’information sur Mossoul durant son occupation par l’État islamique (EI), de 2014 à 2017.

Après avoir relaté l’interdiction des livres et les autodafés qui ont ponctué ces années d’obscurantisme, Mossul Eye s’est associé aux appels lancés par les habitants pour reconstituer le fonds de la bibliothèque de l’université locale. Un projet titanesque, quand on sait que l’institution hébergeait jusqu’à sa destruction par l’EI, en 2015, “l’une des plus vastes collections de littérature de tout le Moyen-Orient”, rappelle The Telegraph de Londres.

Les signes d’une renaissance culturelle

D’après le quotidien, la collecte – toujours en cours – avait permis fin mai de récolter “autour de 50 000 ouvrages” venus du monde entier. Un début plus qu’encourageant pour les organisateurs, qui comptent bien reconstruire la bibliothèque de leur ville “livre après livre”.

Comme le note aussi The New York Review of Books, les cafés littéraires ont aussi refait leur apparition dans la ville.

Retrouvez cet article et d’autres raisons de rester optimistes dans notre dossier “20 bonnes nouvelles”, actuellement en kiosque.

Translate »