Wednesday, July 18, 2018
Home Culture L’Espagne redécouvre ​Agustín Gómez Arcos, “dramaturge espagnol devenu romancier français”

L’Espagne redécouvre ​Agustín Gómez Arcos, “dramaturge espagnol devenu romancier français”

0
68
L’Espagne redécouvre ​Agustín Gómez Arcos, “dramaturge espagnol devenu romancier français”

L’écrivain qui avait choisi l’exil volontaire en France après avoir vu la censure franquiste interdire ses pièces” : c’est ainsi qu’El Pais décrit Agustín Gómez Arcos, né en Andalousie en 1933 et mort à Paris en 1998. Son premier roman en français, L’agneau carnivore, paru chez Stock en 1976, n’a été traduit en espagnol qu’en 2012.

Cependant depuis le début de l’année 2018, “un projet de réhabilitation et d’hommages” est mis en place par le Parlement d’Andalousie, relate le quotidien. Une commission devrait être constituée pour organiser divers événements culturels en lien avec le Centre andalou des lettres, alors que 2018 marque à la fois l’anniversaire des vingt ans de la mort de l’auteur et des cinquante ans de son exil.

Une littérature qui dérangeait

Ce n’est sans doute pas un hasard si les Espagnols avaient laissé l’écrivain de côté. Selon El País, il a été “une note discordante” dans l’esprit de réconciliation qui a suivi la fin de la dictature.

La littérature de Gómez Arcos dérangeait en Espagne, puisqu’elle dévoilait les environnements de misère dans son Andalousie natale et les mécanismes de torture du régime franquiste.”

S’il est bien un produit de son époque, El País insiste sur le caractère intemporel de ce “dramaturge espagnol devenu romancier français”. Au fil des pages, on peut se rendre compte que “sa littérature n’est pas une œuvre de circonstance, simplement agitatrice, modelée par l’urgence des événements et la nécessité de critiquer son époque, explique le journal espagnol. D’où l’intérêt et la nécessité de sauvegarder cette bibliothèque incendiée”.

Translate »