Ligue des Champions d’Afrique : week-end difficile pour les champions

0
31
ligue-des-champions-d’afrique-:-week-end-difficile-pour-les-champions
Copyright de l’image Getty Images

Les Mamelodi Sundowns, se sont inclinés 2 : 1 au Congo Brazzaville face à l’AS Otoho lors d’un match aller du premier tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique.

Le champion d’Afrique du Sud faisait partie des cinq anciens champions d’Afrique à perdre ce week-end.

Le Ghanéen Asante Kotoko, le Tunisien de l’Etoile du Sahel, le Nigérian Enyimba et les Orlando Pirates d’Afrique du Sud devront batailler dur pour inverser la tendance lors des matchs retour.

Les matches retour auront lieu le week-end du 23 au 25 août.

L’AS Otoho a pris l’avantage dès la 10ème minute sur un penalty d’Alex Nganou.

A lire aussi

Ligue des Champions d’Afrique : l’Espérance de Tunis déclarée vainqueur

Fatma Samoura chargée de conduire un “audit” de la CAF

La Caf va de nouveau statuer sur la finale de la Ligue des champions

Fousseini Yacoubou doublait la mise à la demi-heure de jeu et la situation s’aggravait pour les Sundowns lorsque le capitaine Hlompho Kekana était expulsé avant la pause.

Les Mamelodi Sundowns se sont stabilisés après la pause et ont marqué un but précieux à l’extérieur à 15 minutes de la fin, grâce à Thapelo Morena.

Asante Kotoko, dont le dernier des deux titres remonte à 36 ans, a mené Kano Pillars du Nigeria avant de s’incliner 3 : 2 à Kaduna.

A 15 minutes du coup de sifflet final, Gambo Mohammed a inscrit le troisième but des Pillars, demi-finalistes de 2009.

L’Etoile du Sahel (Tunisie) s’est inclinée 2 : 1 à l’extérieur face à l’Hafia, anciens champions de Guinée, après avoir pris l’avantage à la première minute sur Karim Aribi à Conakry.

Ibrahima Sylla égalisait à la 12ème minute et Mouhamed Sacca inscrivait un autre but dans le temps additionnel pour Hafia.

L’Etoile du Sahel est conduite par Faouzi Benzarti, 69 ans, l’entraîneur africain le plus titré des compétitions de clubs africains avec cinq titres.

Les Nigérians d’Enyimba, deux fois champions, et les Orlando Pirates d’Afrique du Sud, tenants du titre en 1995, se sont tous deux inclinés 1 : 0 face à des débutants en Ligue des champions.

Un but d’Issouf Zononon à la 30ème minute de la première mi-temps a permis à Rahimo, du Burkina Faso, de s’imposer face à Enyimba, champion en 2003 et 2004 à Ouagadougou.

Les pirates n’ont pas trouvé d’antidote à la contre-attaque des Green Eagles de Zambie à Lusaka et un but en début de seconde période de Spencer Sautu a décidé du résultat final.

Al Ahly, huit fois champion, s’est imposé 3 : 0 face à Atlabara (Sud-Soudan), qui a été contraint d’emménager en Égypte, le stade national de Juba étant en cours de rénovation, pour y disputer son match à domicile.

Notons que l’Espérance de Tunis a été exclue du deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions de l’Afrique.