Wednesday, January 23, 2019
Home Culture Littérature. Michel Houellebecq, un provocateur digne du Nobel

Littérature. Michel Houellebecq, un provocateur digne du Nobel

0
22
Littérature. Michel Houellebecq, un provocateur digne du Nobel

Sur cette photo prise en septembre, il a l’air remarquablement soigné. Il s’est coupé les cheveux, un peu plus courts que d’habitude, et s’est coiffé. Il porte un costume-cravate et une décoration épinglée sur le revers de son veston. Il serait exagéré de dire qu’il rit sur la photo, mais il y a plus de vie dans son regard que ces derniers temps. Soyons honnêtes : lors de sa disparition, il y a quelques années, il était tellement amaigri et hagard qu’il ne paraissait pas impensable de le retrouver mort quelque part. Mais là, en septembre 2018, à 60 ans, il vient d’épouser une jeune femme asiatique. La photo du mariage a été postée sur Instagram par Carla Bruni. L’ex-première dame envoie “mille vœux de bonheur à Lysis et Michel Houellebecq”, qu’elle remercie de les avoir laissé partager leur bonheur.

Michel Houellebecq, cet esprit récalcitrant, agaçant, que rien ni personne ne semble pouvoir dompter, à qui bien des procès ont déjà été intentés pour insultes, diffamation, incitation à la haine, et qui sort en janvier 2019 un nouveau roman, dont, au risque d’une amende astronomique, rien n’a pu être dévoilé [avant sa sortie], ni par son éditeur français Flammarion ni par son éditeur néerlandais – il sera publié aux Pays-Bas en avril 2019 par la maison d’édition De Arbeiderspers –, se serait-il donc laissé apprivoiser en ses vieux jours ?

Il y a exactement dix ans, lors d’une interview, une journaliste du Groene Amsterdammer évoquait avec lui ses deux précédents mariages. En 1980, il a épousé une jeune femme de la famille de son meilleur ami, avec qui il a eu un fils, Étienne. Puis, en 1998, l’année de la sortie de son roman Les Particules élémentaires, qui l’a révélé, il a épousé Marie-Pierre Gauthier, avec qui il a longtemps vécu en Irlande.

“Vous marierez-vous encore une fois ?” lui demandait le Groene Amsterdammer il y a dix ans. “Non, jamais”, répondit-il inflexiblement. “Ce n

[…]

Marja Pruis
Translate »