Maroc : la prophétie de la ligne ferroviaire à grande vitesse Al Boraq en train de se réaliser

0
23
Maroc : la prophétie de la ligne ferroviaire à grande vitesse Al Boraq en train de se réaliser

Six mois après sa mise en exploitation, le train à grande vitesse Al Boraq a déjà changé les habitudes de la population.

Gare de Rabat-Agdal. Longtemps, l’endroit fut réputé pour sa cafétéria et l’infect jus de chaussettes qu’on y servait par hectolitres. Il fallait bien donner aux voyageurs le courage d’affronter un trajet en train à durée indéterminée. Tout cela n’est plus qu’un mauvais souvenir. Le bâtiment vieillot a cédé la place en novembre 2018 à un édifice ultra­moderne dont l’ambition – excusez du peu – est de rayonner comme la plus grande gare d’Afrique : 70 000 m2 d’aménagements extérieurs et un bâtiment voyageurs de 23 000 m2, pour un coût estimé à 800 millions de dirhams (74 millions d’euros).