Martin Fayulu a déposé un recours

0
153
Martin Fayulu a déposé un recours
Copyright de l’image Reuters

L’opposant congolais a déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle, en vue de l’annulation des résultats donnés par la commission électorale du scrutin présidentiel du 30 décembre.

“La requête demande l’annulation des résultats proclamant Félix Tshisekedi président de la république. Elle a été déposée hier. Et aujourd’hui, nous sommes venus chercher le récépissé de dépôt”, a déclaré l’avocat Toussaint Ekombe à la presse, dans les locaux de la Cour constitutionnelle.

M. Fayulu exige un recomptage manuel des voix.

La Cour constitutionnelle dispose de huit jours ouvrables pour étudier son recours.

Lire aussi:

L’ancien magnat du pétrole qui veut être président du Congo

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) de la RDC a déclaré un autre opposant, Félix Tshisekedi, vainqueur du scrutin présidentiel avec un peu plus de 38 % des suffrages.

Selon la Céni, Martin Fayulu est arrivé deuxième avec 34,8 % des voix, devant Emmanuel Ramazani Shadary, le troisième, qui récolte 23%. Il y avait 18 autres candidats.

M. Fayulu a dénoncé un “putsch électoral” visant à faire de M. Tshisekedi le prochain chef de l’Etat avec la complicité de Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001.

Lire aussi:

Martin Fayulu, “candidat commun” de l’opposition congolaise

“Personne n’aurait pu imaginer un tel scénario où un candidat de l’opposition sortirait vainqueur”, a réagi Félix Tshisekedi.

La Belgique, qui a colonisé le pays, ainsi que la France disent douter de l’exactitude des résultats publiés par la Céni.

Par ailleurs, la police congolaise a dispersé samedi des partisans de Martin Fayulu réunis devant sa résidence et près de la Cour Constitutionnelle, à Kinshasa.