Mondial 2018 : sans équipe africaine, qui soutenir ?

0
92
Mondial 2018 : sans équipe africaine, qui soutenir ?
Copyright de l’image Getty Images

Malgré les cœurs brisés aux moments où les cinq nations africaines, le Sénégal, le Nigeria, l’Egypte, le Maroc et la Tunisie ont été éliminées de la première étape de la Coupe du monde, certains fans gardent espoir.

“Au moins, nous avons encore la France”, ont blagué de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux.

Même le président français Emmanuel Macron a fait monter la mayonnaise lorsqu’il a dit aux Nigérians que maintenant que les Super Eagles sont hors de la Coupe du monde, ils devraient soutenir la France.

Soutenir la France

Copyright de l’image Getty Images

En effet, la France compte 14 joueurs dans l’équipe qui pourraient jouer pour un pays africain.

Deux joueurs français ont des frères et sœurs membres d’une équipe africaine.

Le frère de Paul Pogba, Florentin, joue pour la Guinée, tandis que le frère de Steve Mandanda, Parfait, joue pour la République Démocratique du Congo.

Tous deux ont déjà joué pour les équipes nationales de la jeunesse en France avant de choisir de représenter les pays d’origine de leurs parents.

Kylian Mbappé, l’attaquant de 19 ans, est né d’un père camerounais et d’une mère franco-algérienne.

LISEZ AUSSI :

Sénégal éliminé, des fans déçus

Aliou Cissé déçu de la manière dont le Sénégal est éliminé

L’international français est né à Yaoundé, au Cameroun.

Le millieu de terrain N’Golo Kanté qui joue à Chelsea a également la nationalité malienne.

Ousmane Dembélé, footballeur international français qui évolue au poste d’attaquant au FC Barcelone, est né d’un père d’origine malienne et d’une mère sénégalo-mauritanienne

Soutenir la Belgique

Copyright de l’image Getty Images

La Belgique, quant à elle, a huit joueurs de filiation africaine, dont l’un ou les deux parents sont originaires du continent.

Romelu Menama Lukaku Bolingoli, international belge qui évolue au poste d’attaquant à Manchester United, est né de parents belgo-congolais.

Le footballeur international belge, Nacer Chadli, qui évolue au poste de milieu offensif à West Bromwich Albion en Premier League a, quant a lui, la double nationalité belge et marocaine.

Il faut également noter Kompany, Fellaini, Boyata, Batshuayi, Chadli et Tielemans.

Copyright de l’image Getty Images

Les règles de transfert et de nationalité de la FIFA

  • Les footballeurs qui ont joué une compétition internationale pour une équipe ne peuvent pas passer à une autre équipe nationale.
  • Mais cette règle a été assouplie pour permettre aux footballeurs de changer de nationalité du niveau junior au niveau senior.
  • Les matches amicaux ne sont pas contractuels, Diego Costa a donc pu passer en Espagne après avoir joué au Brésil, tout comme le Belge Nacer Chadli après un match amical contre le Maroc.
  • Les joueurs n’ayant aucun lien de sang avec un pays ne sont autorisés à le représenter que s’ils y ont vécu et joué pendant cinq ans.
  • Mais c’est différent pour les réfugiés, qui peuvent jouer en recevant la citoyenneté sans avoir à attendre cinq ans.