Tuesday, August 14, 2018
Home Economie New York met des bâtons dans les roues de Lyft et Uber

New York met des bâtons dans les roues de Lyft et Uber

0
19
New York met des bâtons dans les roues de Lyft et Uber

C’est une grande première aux États-Unis : le conseil municipal de New York a décidé, mercredi 8 août, de geler pendant douze mois le nombre de licences accordées aux véhicules avec chauffeur (VTC), le temps d’étudier l’impact de cette activité sur la ville. Seules les voitures accessibles aux fauteuils roulants échapperont à cette règle.

“La législation adoptée permet aussi à New York de fixer une rémunération minimum pour les chauffeurs”, souligne le New York Times. Concrètement, si un chauffeur ne gagne pas cette somme, la société de VTC devra compléter ses revenus. Une étude commandée par l’autorité chargée de superviser les taxis et limousines, publiée le mois dernier, “recommande un minimum de 17,22 dollars l’heure”, précise le site de la BBC. Un seuil que n’atteignent pas 85 % des chauffeurs travaillant via des applis comme Uber.

Un modèle économique menacé

La loi, qui entrera en vigueur dès sa promulgation par le maire, Bill de Blasio, pourrait, selon le Wall Street Journal, “entraver la croissance d’Uber et Lyft sur leur plus gros marché, les États-Unis”. L’activité de ces deux sociétés, qui se préparent à une introduction en Bourse, repose en effet “sur le recrutement du plus grand nombre possible de chauffeurs de manière à réduire le prix de la course et le délai d’attente des clients”, rappelle le quotidien des affaires. Un risque d’autant plus grand que d’autres villes pourraient être tentées de suivre l’exemple de New York.

Pour justifier sa décision, le conseil municipal évoque notamment la nécessité de lutter contre les embouteillages. Depuis 2015, le nombre de VTC est passé de 25 000 à 80 000, alors que la ville compte déjà quelque 45 000 taxis (dont 13 500 yellow cabs que l’on peut héler dans la rue). Selon un analyste cité par le Wall Street Journal, les véhicules de Lyft et Uber représentent plus de la moitié du trafic dans certaines rues de la métropole.

Translate »