Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Wednesday, July 24, 2019
Home Technologie Plus d’arbres, moins de crimes

Plus d’arbres, moins de crimes

0
61
plus-d’arbres,-moins-de-crimes

Quand la cité Ida B. Wells a été inaugurée, dans les quartiers sud de Chicago, en 1941, les cuisines modernes et les pelouses vertes ont attiré plus de 1 500 familles noires qui cherchaient un endroit décent où s’installer. Mais au fil des décennies, ce grand ensemble est tombé en ruines : l’herbe s’est transformée en boue, et pour limiter la poussière et les frais d’entretien, la ville a bitumé de nombreux espaces verts, tuant ainsi les arbres. Dans les années 1980, les violences entre gangs et le trafic de drogue s’étaient généralisés dans ce quartier.

La disparition de la végétation pourrait avoir un lien avec ce déclin. En 2001, des chercheurs spécialistes de l’environnement à l’université de l’Illinois ont publié une étude marquante sur les taux de criminalité dans différents coins de la cité Ida B. Wells. En comparant des photos aériennes et des rapports de police, les chercheurs ont déterminé que pour les immeubles qui restaient entourés de beaucoup de feuillages, les dégradations matérielles étaient en moyenne 48 % moins nombreuses et les infractions avec violence étaient 56 % moins nombreuses, par rapport aux bâtiments où la végétation était plus dispersée.

Précisons que l’analyse ne prouve pas que les arbres sont à l’origine du phénomène. Depuis près de vingt ans, un corpus modeste mais de plus en plus riche conforte l’idée que les arbres atténuent la criminalité.

Les agents municipaux connaissent depuis longtemps les bienfaits de la végétation. Selon le Service des forêts des États-Unis, les arbres en milieu urbain permettent d’économiser de l’énergie, d’améliorer la qualité de l’air et de l’eau, de réduire les problèmes de ruissellement, de stocker le carbone et de doper la valeur des biens immobiliers.

Moins de troubles psychiatriques

En Californie, par exemple, les 173 millions d’arbres en zone urbaine fournissent chaque année des services environnementaux évalués à 8,3 milliards de dollars, selon une

[…]

Jackie Flynn Mogensen
Translate »