Friday, September 21, 2018
Home Culture Pour David Lynch, “Trump pourrait rester dans l’histoire” mais pas pour les...

Pour David Lynch, “Trump pourrait rester dans l’histoire” mais pas pour les bonnes raisons

0
73
Pour David Lynch, “Trump pourrait rester dans l’histoire” mais pas pour les bonnes raisons

“Il pourrait rester dans l’histoire comme l’un des plus grands présidents des États-Unis…” Les propos du célèbre cinéaste et réalisateur de la série Twin Peaks ou encore du film Elephant Man, publiés ce samedi 23 juin dans The Guardian, en ont étonné plus d’un. Certains politiques ou médias ont tronqué la citation et n’ont publié que cet extrait-là, qu’ils ont sorti de son contexte, au risque de faire passer David Lynch pour un soutien du président des États-Unis.

La phrase fait en effet partie d’un long article durant lequel le cinéaste revient sur son parcours à l’occasion de la publication, le 19 juin, de ses mémoires (Room to Dream”, aux éditions Random House).

Il y est ainsi précisé que David Lynch est assez confus politiquement, puisqu’après avoir voté pour Bernie Sanders en 2016 aux primaires démocrates il “pense” avoir voté pour le parti libertarien (qui se revendique comme une solution alternative aux démocrates et aux républicains) lors de la précédente présidentielle. Vient ensuite la fameuse phrase reprise par les médias, qui est en réalité assez différente in extenso :

[Donald Trump] pourrait rester dans l’histoire comme l’un des plus grands présidents des États-Unis tant il a semé le chaos à cette fonction. Personne n’est capable de s’opposer intelligemment à ce type.”

Toujours dans The Guardian, David Lynch complète, après réflexion :

Si Trump lui-même ne fait peut-être pas du bon travail, il est en train de créer un espace où d’autres que lui le pourraient. Nos prétendus dirigeants ne peuvent pas faire avancer le pays, ils n’arrivent à rien. On dirait des enfants. Trump a montré tout ça.”

Trump et son attention sélective

Avec ce développement, il apparaît que l’intention de David Lynch n’était pas d’apporter son soutien à Trump, mais qu’il estime plutôt que “le président a mis en lumière l’inefficacité du gouvernement”, résume USA Today.

Malheureusement, Donald Trump ne semble pas avoir lu l’article du Guardian en entier puisqu’il a rapidement partagé sur Twitter une version “épurée” et sans critique du papier. Le média ultra-conservateur Breitbart News, dont le dirigeant a longtemps été Steve Bannon, ex-chef de la stratégie à la Maison-Blanche, a également publié une variante de cette citation.

Translate »