Poursuite de la grève dans la justice au Tchad

0
86
Poursuite de la grève dans la justice au Tchad

Copyright de l’image Getty Images

Les grévistes qui ont eu la “tête” du gouverneur du Logone Oriental demandent celles de plusieurs autres civils et militaires.

Les avocats, notaires et huissiers décident de poursuivre leur grève au moins jusqu’au 13 juin prochain.

Ils avaient demandé et obtenu le limogeage du gouverneur du Logone Oriental par le gouvernement.

Cette fois, ils réclament le limogeage des autorités militaires et civiles également impliquées dans l’agression de l’avocat Doumra Manassé.

Selon Me Hissein Ngaro, responsable national de la chambre des huissiers du Tchad, les grévistes demandent au gouvernement outre leur limogeage de les mettre à la disposition de la justice.

Si ce lundi le gouvernement met les personnes incriminées à la disposition de la justice, le travail reprendra dès ce mardi a-t-il ajouté.

Il a révélé que l’avocat agressé se porte bien et qu’il a même assisté à leur dernière conférence de presse.