Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Thursday, September 19, 2019
Home Economie Première grève des pilotes à British Airways, une compagnie en pleines turbulences

Première grève des pilotes à British Airways, une compagnie en pleines turbulences

0
12
premiere-greve-des-pilotes-a-british-airways,-une-compagnie-en-pleines-turbulences

La quasi-totalité des 850 vols quotidiens annulés à l’aéroport de Heathrow (Londres), 280 000 personnes affectées : depuis lundi 9 septembre, à minuit, la majorité des 4 300 pilotes de British Airways ont cessé le travail. Une première dans l’histoire de la compagnie britannique centenaire.

“Quand on sait le chambardement politique que traverse la Grande-Bretagne, ce n’est que justice si la compagnie aérienne nationale sombre à son tour dans la crise”, ironise The Guardian. Le mouvement social n’a pourtant pas grand-chose à voir, a priori, avec le long et tumultueux divorce entre Londres et Bruxelles.

Pas une question de sous, mais de confiance

Concrètement, “huit mois de négociations salariales viennent de voler en éclats, malgré une proposition de hausse de 11,9 % sur trois ans”. Mais pour quelles raisons ? s’interroge le journal classé à gauche :

Que s’est-il passé pour mettre en colère des pilotes de British Airways, qui gagnent des salaires à six chiffres, au point qu’ils se mettent en grève ?”

Pas une question de sous, jurent les pilotes, dont le salaire varie de 59 000 à 167 000 livres par an selon leur expérience, mais plutôt de confiance. “Le fait est qu’on nous a menti, déplore un commandant de bord, sous couvert d’anonymat. Nous avons renoncé à un solide régime de retraite, à des garanties salariales et à des augmentations quand la compagnie était en difficulté, tout ça sur la promesse que, quand elle

[…]

Translate »