Quinze morts dans une bousculade au Nigeria

0
126
Quinze morts dans une bousculade au Nigeria
Copyright de l’image Reuters

Douze femmes et trois hommes ont péri dans une bousculade survenue dans un stade de la ville de Port Harcourt, où le président Muhammadu Buhari tenait un meeting mardi.

Selon certains témoins, une partie de la foule se serait précipitée vers une porte que la police n’avait que partiellement ouverte.

La plupart des victimes seraient tombées et auraient été piétinées alors que la foule tentait de forcer le passage pour suivre M. Buhari alors qu’il quittait le stade.

Lire aussi :

Pourquoi les élections au Nigeria sont-elles importantes ?

Un incendie à la commission électorale du Nigeria

Les corps des victimes ont été emmenés à la morgue d’un hôpital universitaire de Port Harcourt, selon Ken Daniel Elebiga, porte-parole de l’établissement de santé.

Douze blessés ont été hospitalisés, mais trois d’entre eux ont regagné leur domicile car étant légèrement blessés, ajoute-t-il.Muhammadu Buhari et son principal rival, l’ancien vice-président Atiku Abubakar, ont signé un accord en s’engageant à promouvoir la paix pendant la campagne électorale.

Ils ont également pris l’engagement de respecter les voies légales en cas de contestation du vote.

Les Nigérians vont voter samedi prochain pour réélire Muhammadu Buhari ou élire un nouveau président pour un mandat de quatre ans.

Quelques 70 candidats sont en lice pour ce scrutin présidentiel, dans le pays le plus peuplé d’Afrique avec quelque 180 millions d’habitants.

Media playback is unsupported on your device