Ramaphosa s’élève contre les agressions sexuelles

0
124
Ramaphosa s’élève contre les agressions sexuelles
Copyright de l’image Reuters

Le président sud-africain a exhorté samedi ses compatriotes à lutter ensemble contre le viol et les agressions sexuelles qui, selon ses termes, sont une “crise nationale” en Afrique du Sud.

Les femmes sont continuellement violées et tuées et il est temps de mettre fin aux agressions sexuelles, a déclaré Cyril Ramaphosa lors du lancement d’un manifeste électoral du Congrès national africain, le parti au pouvoir, dont il fait partie des leaders.

“Nous avons fait d’énormes progrès dans l’amélioration des conditions de vie des femmes… Cependant, la violence sexiste est une crise nationale, et nous sommes déterminés à y mettre fin”, a déclaré le président sud-africain.

Il a proposé un certain nombre de mesures contre les agressions sexuelles, notamment le durcissement des peines.

Lire aussi:

Un procès pour viol diffusé en direct en Afrique du Sud

Les femmes de l’ANC plaident pour la castration des violeurs

La police sud-africaine a enregistré en mars 2018 quelque 40.035 cas de viol au cours des 12 précédents mois, selon Africa Check, une organisation indépendante de fact-checking.

Il s’agit d’une légère hausse par rapport à l’année précédente, où 39.828 cas avaient été recensés dans le pays.

Certains estiment que l’ampleur du phénomène en Afrique du Sud dépasse largement ces chiffres.