RDC : Alexis Thambwe Mwamba face à Modeste Bahati Lukwebo, un duel crucial pour prendre la tête du Sénat

0
41
rdc-:-alexis-thambwe-mwamba-face-a-modeste-bahati-lukwebo,-un-duel-crucial-pour-prendre-la-tete-du-senat

Alexis Thambwe Mwamba, désigné par Joseph Kabila pour prendre la tête du Sénat, devra faire face à la candidature inattendue de Modeste Bahati Lukwebo, issu de l’AFDC-A, un parti pourtant membre du Front commun pour le Congo (FCC), de l’ancien président congolais. Et ce dissident du FCC compte bien obtenir des voix auprès des partisans de Félix Tshisekedi.

Alexis Thambwe Mwamba pensait-il que la partie était gagnée d’avance ? Qu’il lui suffirait d’avoir le soutien de Joseph Kabila pour être porté à la tête du Sénat ? Le 2 juillet, le Front commun pour le Congo (FCC) a fait de lui son candidat pour présider la chambre haute du Parlement. Les jours qui ont suivi, les commentateurs ont été quasi unanimes à considérer que cet ex-ministre de la Justice, réputé proche de l’ancien président, allait – par ce simple fait – être propulsé au perchoir.

Mais c’était sans compter sur la frustration de Modeste Bahati Lukwebo, le président de l’Alliance des forces démocratiques et alliés (AFDC-A), une formation qui dépend du FCC mais qui n’entend pas pour autant taire ses ambitions. Cela fait des mois que cet homme originaire du Sud-Kivu, considéré comme l’un des piliers du FCC, est contraint de ronger son frein. En 2018 déjà, il avait espéré que Kabila fasse de lui son dauphin et avait dû contenir son aigreur quand le choix du président sortant s’était porté sur Emmanuel Ramazani Shadary.

Voire la source de l'article