Samuel Kalalei suspendu pour quatre ans

0
53
Samuel Kalalei suspendu pour quatre ans
Copyright de l’image Getty Images

Le marathonien kenyan Samuel Kalalei a été suspendu pour quatre ans après avoir été contrôlé positif à l’EPO, une hormone de stimulation sanguine interdite.

Le jeune homme de 23 ans a été testé positif au Marathon de Rotterdam en avril, où il a établi un record personnel achevant la course à la septième place.

Kalalei, qui a remporté le Marathon d’Athènes en 2017, avait été provisoirement suspendu en juin.

Il est le troisième athlète kenyan à faire l’objet d’une suspension pour dopage cette année alors que quatre autres cas sont toujours en instance.

Parmi eux, l’ancien médaillé d’or olympique du 1.500 m et triple champion du monde Asbel Kiprop : des traces d’EPO ont été retrouvé dans son sang après un test en novembre 2017.

Au cours du même mois, Jemima Sumgong, médaillée d’or du marathon olympique féminin Rio 2016, a été suspendu pendant quatre ans.

En septembre, l’Agence mondiale antidopage (Wada) a déclaré que le Kenya avait un “grave problème” de dopage.

A lire aussi : Dopage : une championne olympique suspendue

A lire aussi : Dopage : 2016, une année charnière

A lire aussi : Bolt : “Etre au sommet sans dopage”