Sénégal – Thione Seck : ” La seule victime dans cette affaire de faux billets, c’est moi “

0
28
Sénégal – Thione Seck : ” La seule victime dans cette affaire de faux billets, c’est moi “

La procédure dans laquelle était poursuivi le chanteur a été annulée, quatre ans après avoir débuté. Soupçonnée d’avoir trempé dans une affaire de fausse monnaie, la star du mbalax, qui a toujours clamé être victime d’un complot, livre à « Jeune Afrique » sa première interview depuis le jugement.

Cravate rouge sur un costume gris sobre, le même qu’il portait quelques heures auparavant dans la salle d’audience du Palais de justice de Dakar, Thione Ballago Seck arbore un large sourire lorsqu’il nous ouvre les portes de sa villa cossue du quartier de Ouest-Foire, à Dakar, jeudi 23 mai.

Quelques heures plus tôt, la procédure judiciaire contre l’icône sénégalaise du mbalax a été annulée par la 2e chambre du tribunal correctionnel de Dakar, quatre ans après ce qui avait été annoncé comme la saisie record de 50 millions d’euros en faux billets chez l’artiste.

Thione Seck, qui nous reçoit dans l’un de ses trois studios d’enregistrement, continue de dénoncer sans relâche un « complot » et se pose plus que jamais en combattant face à « ceux qui ont voulu le détruire ». Si sa carrière a été mise en sommeil pendant quatre ans, le chanteur a désormais la ferme intention de revenir très bientôt sur le devant de la scène avec un projet musical « panafricain ».

Jeune Afrique : Le 23 mai, la procédure qui vous visait a été annulée. Mais vous n’avez pas été innocenté pour autant, puisque le fond de l’affaire n’a pas été examiné. Est-ce une déception pour vous ?

Thione Ballago Seck : Mes avocats ont fait le nécessaire pour faire valoir mes droits. Je l’ai toujours dit : je n’ai jamais fabriqué de faux billets et je ne sais même pas comment on s’y prend. De A à Z, cette affaire est un complot. Monté par qui ? Je n’en sais rien. Mais l’affaire était particulièrement bien ficelée.