Serena Williams souffre de stress post-partum

0
19
Serena Williams souffre de stress post-partum
Copyright de l’image Getty Images

Être une jeune mère n’est pas toujours facile et ce n’est pas Serena Williams qui dira le contraire.

Après avoir donné naissance à une petite fille en septembre 2017 lors d’un accouchement difficile, onze mois plus tard, la jeune femme de 36 ans a le sentiment de ne pas être une ”bonne mère”.

“La semaine dernière n’a pas été facile pour moi. Non seulement j’ai fait face à des événements personnels difficiles, mais j’avais aussi le cafard. Surtout, je sentais que je n’étais pas une bonne mère” raconte-t-elle sur son compte Instagram.

”J’ai lu dans plusieurs articles que les troubles affectifs post-nataux pouvaient durer jusqu’à trois ans si on ne s’en occupait pas (…) C’est totalement normal de me sentir comme si je n’en faisais pas assez pour mon bébé” poursuit la tenante de 23 titres du Grand Chelem.

L’ancienne numéro une mondiale, retombée au 26ème rang mondial, a connu début août la plus lourde défaite de sa carrière lors du tournoi de San José, face à la Britannique Johanna Konta (6-1,6-0).

Elle a aussi déclaré forfait pour le tournoi de Montréal qui a débuté ce lundi 6 août, moins d’un mois de l’US Open.