test

0
25
test

ROME, 8 juin 2018 (AFP) – Le défenseur italien Davide Astori, de la Fiorentina, décédé à la veille d’un match au mois de mars, serait mort à cause d’une tachyarythmie, une accélération anormale du rythme cardiaque, écrit vendredi le Corriere della Sera, citant le rapport d’autopsie.

Davide Astori est décédé à 31 ans dans la nuit du 3 au 4 mars. Il est mort

dans une chambre d’hôtel d’Udine où la Fiorentina devait disputer un match de

championnat.

Les premiers examens réalisés juste après la mort du joueur avaient conclu

à une “probable bradyarythmie”, un ralentissement du coeur.

Mais selon ce qu’écrit vendredi le Corriere della Sera, ce serait au

contraire une accélération du rythme cardiaque qui aurait causé la mort

d’Astori.