Un policier nigérian arrêté pour menace de mort

0
21
un-policier-nigerian-arrete-pour-menace-de-mort
Copyright de l’image Getty Images

Un policier nigérian a été arrêté après avoir posté une série de messages sur Facebook dans lesquels il menaçait de représailles l’armée pour avoir tué ses collègues.

Sunday Japhet est détenu dans l’État de Bauchi, au nord de l’État de Bauchi, et fera l’objet de mesures disciplinaires, a déclaré à la BBC Pidgin un commandant de la police d’État.

La semaine dernière, trois policiers et un civil ont été tués lorsque des soldats ont ouvert le feu sur un autobus que la police qui transportait un criminel présumé.

L’armée a indiqué que les soldats croyaient que des ravisseurs étaient dans le véhicule.

M. Japhet a dit sur Facebook : “Ces types ne peuvent pas être tués en laissant leur famille souffrir comme ça.”

Dans d’autres posts, il a également insulté le président, le vice-président et le chef de la police.

Sunmonu Abdulmaliki, le commissaire de police de l’Etat de Yobe, sous le commandement duquel M. Japhet a été arrêté, a déclaré que la police “veut juste connaître les motifs” de ses actes.

Une circulaire non-confirmée et prétendument publiée par l’armée et largement diffusée sur les médias sociaux le week-end dernier, recommandait aux soldats d’être désormais prudents dans leurs rapports avec la police à la suite de cette fusillade meurtrière.

Le Président Muhammadu Buhari avait mis en place un groupe d’experts chargé d’enquêter sur cet incident, après une réunion avec les responsables de la sécurité du pays.

A lire aussi

Des militaires tuent 3 policiers au Nigeria

22 policiers poursuivis au Nigeria

Deux policiers tués et deux employés de Shell enlevés au Nigéria

Nigeria: six policiers tués dans des violences inter-communautaires