Friday, October 19, 2018
Home Technologie Une centrale nucléaire russe flotte dans l’Arctique

Une centrale nucléaire russe flotte dans l’Arctique

0
88
Une centrale nucléaire russe flotte dans l’Arctique

La première centrale nucléaire flottante (CNF) de Russie et du monde, baptisée Akademik Lomonosov, a quitté Saint-Pétersbourg le 28 avril pour rejoindre Mourmansk [où elle est arrivée le 19 mai], d’où elle partira pour le port de Pevek, sur le littoral nord de la Tchoukotka. Le périple sera long, en distance comme en temps.

Le remorquage [nécessaire car la centrale est installée sur une barge dépourvue de moteur] prendra entre dix-huit et vingt jours et coûtera 475 millions de roubles [6,5 millions d’euros]. La centrale nucléaire flottante (le réacteur flottant pour être exact) a contourné la Scandinavie, passant au large de l’Estonie, de la Finlande, de la Suède, du Danemark et de la Norvège. À Mourmansk, le réacteur doit être chargé en combustible nucléaire – de l’uranium faiblement enrichi. La seconde moitié du périple, de Mourmansk à la Tchoukotka par la route maritime du Nord, ne commencera qu’en juin ou en juillet 2019. C’est en tout cas ce que promet la filiale de Rosatom, Rosenergoatom, chargée de la construction de l’Akademik Lomonosov.

D’après les estimations de Rosenergoatom, la première centrale nucléaire flottante

[…]

Alexeï Netchaev
Translate »