Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Thursday, October 17, 2019
Home Culture Vatican : bientôt des prêtres mariés en Amazonie ?

Vatican : bientôt des prêtres mariés en Amazonie ?

0
16
vatican :-bientot-des-pretres-maries-en-amazonie ?

Ravagée par des incendies dévastateurs depuis le mois d’août, l’Amazonie sera, du 6 au 27 octobre, au cœur des discussions au cours du synode organisé à Rome par l’Église catholique. 185 pères synodaux, dont 113 venus de la région Amazonienne, se réuniront ainsi qu’une centaine d’experts et invités spéciaux. Tous débattront à partir de lundi sur les grandes problématiques qui touchent la forêt vierge et ses habitants, avec pour mot d’ordre “de nouveaux chemins pour l’Église et pour une écologie intégrale”, explique le quotidien argentin Clarín.

Lors de la messe inaugurale à la basilique Saint-Pierre, le pape François a déploré des feux allumés à cause d’“intérêts qui détruisent”, et a mis en garde contre “l’avidité des nouveaux colonialismes”, relate Clarín.

Une démarche insupportable pour le président brésilien, Jair Bolsonaro, qui y voit une attaque à la souveraineté nationale, selon El País.

Ordination des hommes mariés

Face à la situation Amazonienne, le Pape refuse que l’Église “reste telle qu’elle est” et prône une réponse audacieuse, note le site du quotidien espagnol ABC. Parmi les propositions les plus polémiques de l’instrumentum laboris – rapport issu d’une consultation locale en Amazonie – la possibilité d’ordonner des hommes mariés, les “viri probati”, pour pallier au manque sévère de prêtres dans la région. Cette proposition a fait scandale auprès des conservateurs de l’Église catholique, qui considèrent qu’elle établit un dangereux précédent et “pourrait ouvrir la porte dans d’autres parties du monde à la contestation de la tradition catholique selon laquelle les prêtres doivent être célibataires”, écrit le correspondant à Rome du Washington Post.

Le rapport sur l’Amazonie, considéré comme “hérétique” par les plus conservateurs, “met l’ouverture de l’Église à l’épreuve” analyse El País. Autre sujet de controverses qui révèle, selon le quotidien espagnol, que l’Église demeure “imperméable à certains changements intervenus dans la société” : l’attribution de “ministères officiels” à des femmes, dont la représentation au synode se limite à 35 invitées, qui n’ont pas le droit de vote.

Translate »